Union des hôpitaux Falaise-Argentan : «sans le CHU», pour P. Pavis

 

La mutualisation des hôpitaux de Falaise et Argentan avance mais tout le monde n'est pas d'accord.

par Elodie DARDENNE/Ouest-France

 

Lors de sa conférence de presse de rentrée, Pierre Pavis a redit son souhait de travailler pour le projet de mutualisation des centres hospitaliers de Falaise et Argentan, mais sans le CHU de Caen.

« On est à la croisée des chemins pour l’hôpital », souffle Pierre Pavis. Le projet commun avec Falaise est toujours sur la table, même si les discussions sont parfois compliquées. Le projet a été validé par l’Agence régionale de santé.

Mais dans l’Orne, l’heure est toujours au coup de blues après l’annonce il y a quelques mois du départ du directeur Jérôme Le Brière, qui rejoindra le centre hospitalier d’Alençon le 11 novembre. Brigitte Courtois, qui vient tout juste de prendre ses fonctions de directrice par intérim à Falaise, prendra le relais aussi à Argentan. Nommée par l’Agence régionale de santé (ARS), Brigitte Courtois est détachée de la direction du CHU (Centre hospitalier universitaire) de Caen. Les prémices d’une vraie direction commune ? « C’est la solution qui a mon aval, insiste le maire. Mais je ne veux pas d’une direction commune CHU-Argentan-Falaise. » Contrairement à Éric Macé, maire de Falaise, plutôt favorable à « une direction unique et extérieure », avec le CHU en arbitre.

« Pas sous la coupe du CHU »

« Gardons le contact avec le CHU mais ne soyons pas sous sa coupe », résume Pierre Pavis qui montre les crocs : « le CHU a raté son évolution, au lieu de développer la bobologie, ils auraient dû développer leur technicité, ils se sont fait gratter par Saint-Martin (un hôpital privé de Caen), leur boulot ce n’est pas de faire des appendicites. »

Pour autant, Pierre Pavis défend son choix d’avoir rejoint le groupement hospitalier de territoire (GHT) Normandie centre, dont l’établissement support est… le CHU de Caen plutôt qu’un GHT ornais comme le préconisaient certains professionnels et syndicats : « Si j’avais écouté mes voisins, on serait mort, lance Pierre Pavis. On a essayé de travailler avec Alençon, raté. On a essayé avec Flers, raté. On a fait notre boulot, on a sauvé l’hôpital. »

 

Selon le maire, le nouveau responsable permanent du centre hospitalier ne sera pas connu avant la fin de l’année. On saura alors si Falaise et Argentan s’uniront officiellement, et si le mariage se fera à deux ou à trois.

 

 

 

 

Auteur : cfdtchfalaiseweb

Section CFDT du Centre Hospitalier de FALAISE (14). CFDT Santé Sociaux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s