Maisons de retraite : des établissements en souffrance

 

Dans certaines maisons de retraite, il devient de plus en plus difficile de prendre en charge les pensionnaires dans la dignité. Aujourd’hui, le personnel parle et dénonce. En caméra cachée dans un établissement public, elles ne sont que deux aides-soignantes pour s’occuper de vingt résidents. Avant le repas du soir, elles ont deux heures pour déshabiller, aider les pensionnaires à aller aux toilettes, les mettre en pyjama. Concrètement, cela veut dire six minutes maximum dans chaque chambre. Pas le temps d’assurer une hygiène complète.

Problème principal : les effectifs

Le problème essentiel, ce sont les effectifs. Aides soignants, infirmiers, beaucoup dénoncent un rythme intenable. Un manque de personnel qui peut avoir de lourdes conséquences et qui touche tous les métiers : soignants, cuisiniers ou encore secrétaires. Tous les types d’établissements sont concernés. Un rapport parlementaire confirme qu’en terme de personnels soignants il n’y a aucune différence entre public et privé, alors que les établissements privés sont au moins 50% plus chers.

 

Auteur : cfdtchfalaiseweb

Section CFDT du Centre Hospitalier de FALAISE (14). CFDT Santé Sociaux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s